Gérer au quotidien

La crise économique, ses effets et comment s’adapter en pharmacie ?

La crise économique et ses effets, comment s'adapter en pharmacie ?

L’économie française, quasi à l’arrêt depuis 2 ans, s’apprêtait à repartir en 2022 mais le contre-coup de la pandémie se fait toujours sentir et la guerre en Ukraine freine la relance. Les crises économique, sanitaire et énergétique se succèdent et tous les secteurs d’activités sont désormais impactés1. En réaction à la pénurie de matières premières et la crise de l’énergie, les hausses de prix semblent se généraliser, y compris en pharmacie. On vous donne les clés de compréhension de la situation afin d’anticiper les risques et déceler des opportunités pour votre officine.

Pour l’instant, il est difficile de mesurer l’impact des crises sur la chaîne pharmaceutique et d’anticiper la vitesse de reprise. Toutefois, le contexte de pénurie mondiale en matières premières, les coûts de transport et la crise énergétique, compliqué par les tensions politiques en Europe de l’Est, accentue les tensions sur les prix et les approvisionnements. Plusieurs raisons, liées ou non à la crise du Covid-19, expliquent ces hausses prévisibles.

La crise énergétique et le contexte géopolitique perturbent la reprise

Avec la reprise, le prix des matières premières s’est envolé, et le contexte de la guerre en Ukraine n’arrange rien. Gaz, pétrole, charbon… La flambée des prix des énergies fossiles n’affecte pas que l’Europe2. Partout dans le monde, en Chine et aux États-Unis en particulier, la pénurie de matières premières perturbe la reprise de la production industrielle. De quoi aggraver les tensions économiques actuelles en Europe.

Crise énergétique
La flambée des prix de l'énergie pèse sur les entreprises et les ménages.

L’Europe au cœur des contradictions internationales

Les pays européens doivent faire face à un accroissement massif et brutal de la demande extérieure en provenance de la Chine et des États-Unis. Ces pays, du fait de l’impact post-Covid, exercent une pression sans précédent sur les échanges, voici pourquoi :

  • D’un côté, la Chine subit de plein fouet une baisse de productivité liée à la pénurie des matières premières, associée à une situation sanitaire non stabilisée (récents confinements localisés). Pour tenir l’objectif 2030 de réduction des émissions de gaz à effet de serre, elle enchaîne les fermetures d’usines, de centrales de charbon, de papeteries spécialisées ;
  • De l’autre, les États-Unis font face à une très forte croissance de la demande (+40% de produits livrés en e-commerce) qu’ils cherchent à satisfaire en Europe. Ainsi, les Américains, en panne de pâte à papier, viennent s’approvisionner en Europe qui devient victime par ricochet d’une pénurie d’emballages papiers.

L’impact logistique : désorganisation des transports

C’est inéluctable, cette situation mondiale inédite (déséquilibre offre/demande et pénurie de matières premières), risque d’avoir un impact considérable sur notre économie. Depuis 2021, elle a d’ores et déjà des effets délétères sur le plan de la logistique et des approvisionnements. Les ports, totalement saturés ont d’énormes difficultés à faire face aux volumes d’échanges accrus. En 6 mois, le prix d’un container est passé de 400€ à 4000€ en moyenne, soit un coût d’importation 10 fois supérieur !

Une inflation exponentielle

L’inflation à la hausse – l’Insee prévoit une accélération de 3% d’ici à juin 20223 – impacte de nombreux secteurs économiques : +20% sur le prix du bois (papier, emballage), +47% sur le coton et +43% sur la laine (secteur de l’habillement), etc.

La hausse des matières premières et de l’énergie

Dans les mois à venir des ajustements multisectoriels sont à prévoir, notamment en pharmacie… Même s’il est encore trop tôt pour en mesurer tous les impacts tarifaires, la flambée des prix de l’énergie et les matières premières a déjà un impact réel pour les entreprises. Parmi elles, les usines de production sont en première ligne :

  • l’augmentation du prix du bois liée à la pénurie et à la désorganisation des transports se répercute à hauteur de 30% sur le prix du papier et des emballages ;
  • la hausse de l’aluminium se répercute sur l’emballage des médicaments, celle des composants électroniques et de l’acier sur les robots (matériel médical, équipement informatique, enseigne de pharmacie) ;
  • l’augmentation du prix du carburant impacte les coûts et les délais de livraison, et celle de l’énergie, toute la chaîne de production…

Dans ce tableau chiffré, on constate notamment les répercussions de la crise économique sur les tarifs du papier, du plastique et du PVC en 2021 et 2022 :

graphique crise économique

Pharmacie, comment faire face à cette situation économique inédite ?

Avec le Plan France Relance – 100 milliards d’euros injectés par le Gouvernement dans l’économie afin de redresser l’économie française – la feuille de route pour la refondation écologique, industrielle et sociale du pays est claire. Et la Santé n’est pas en reste puisque ce programme d’investissement massif inclut une enveloppe de 6 Mds€ pour le secteur de la santé et du médico-social dans les cinq ans à venir (« Ségur de la Santé »)4. Néanmoins, une période transitoire s’annonce durant laquelle la filière pharmaceutique, comme tout à chacun, devra s’ajuster.

L’évolution du métier de pharmacien dans la gestion de la crise

Acheter et consommer mieux : plus local, plus responsable

« Prévoir, c’est déjà agir pour ne pas subir ». Dès aujourd’hui, l’objectif est d’adopter des modes de production et de consommation plus locaux et plus responsables. À ce propos, la relocalisation de l’industrie est l’un des fers de lance du plan de relance : l’idée étant de favoriser l’économie européenne et nationale.

Les laboratoires français et les entreprises de dispositifs médicaux, très impliqués dans ce mouvement, ont relocalisé une partie de leur production. C’est une question autant de sécurité sanitaire que de souveraineté nationale5. Indispensable dans le contexte de la crise ukrainienne qui bouleverse le schéma énergétique mondial.

Le développement durable : une opportunité pour la pharmacie

Signe des temps, le concept de pharmacie éco-responsable fait son chemin, si l’on en croit l’engouement croissant des consommateurs pour les produits locaux, la médecine naturelle et les soins 100% bio. Il représente l’un des grands enjeux de la profession dans les années à venir. 

L’évolution des missions du pharmacien dans un avenir proche

Le pharmacien devra faire évoluer son métier et adapter son offre en conséquence s’il veut limiter l’impact de la hausse des prix attendue : responsabilisation des achats, développement du vrac, de la juste dose de médicament prescrite par le médecin, optimisation de la gestion des emballages…