Mieux Communiquer

7 actions pour dynamiser votre rayon diététique en pharmacie

Rayon diététique en pharmacie

Après les fêtes, tout un chacun cherche à se remettre de ses excès et retrouver sa vitalité. Système immunitaire fragilisé, maux de ventre, l’organisme tire la sonnette d’alarme ! Quoi de mieux que de se rendre chez son pharmacien pour prendre conseil ? Afin de remédier à l’inconfort, perdre du poids et éliminer les toxines, les compléments alimentaires ont la côte. Pourtant, beaucoup de patients sont perdus parmi tous les produits. Découvrez dans cet article des solutions concrètes pour renforcer votre rôle de conseil et développer votre rayon diététique.

Le marché de la nutrition-santé a le vent en poupe en France. En effet, les compléments alimentaires affichent une croissance à deux chiffres (+ 25% entre 2015 et 2020) et poursuit son essor en 2022. C’est une opportunité pour vous, pharmacien, de développer votre activité. On vous embarque sur le sujet ?

Conseil diététique : rôle du pharmacien dans l’accompagnement du patient

D’après un sondage Opinion Way réalisé en 2022 pour le Moniteur des pharmacies, deux Français sur trois croient aux bienfaits des compléments alimentaires.(1)
  • 67% des sondés les jugent utiles pour « lutter contre une alimentation déséquilibrée » ;
  • 64% les utilisent pour «certaines périodes de l’année» seulement ;
  • 50% estiment qu’ils permettent de «prévenir ou ralentir certains problèmes de santé».
Pourtant, les pharmaciens ont du pain sur la planche car, pour beaucoup d’entre eux, l’utilité des compléments alimentaires reste à prouver. En tout cas, elle mérite d’être clarifiée aux yeux de la patientèle :
  • 65% des Français s’estiment peu ou pas du tout informés ;
  • 73% d’entre eux sont demandeurs d’informations.
Comment remédier aux interrogations des patients sceptiques ? Bien plus que la réponse à son besoin (être rassuré, être orienté), « le bon conseil » consiste à lui proposer « le bon produit » (adapté aux symptômes du patient) au « bon moment ». Voici plusieurs pistes à envisager pour mieux les accompagner au quotidien.

Action n°1 : identifier un référent-conseil diététique

Désignez un(e) référent(e) au sein de votre officine, spécialisé(e) en diététique. Ainsi, vous serez d’emblée plus disponible pour répondre aux questions d’une personne en surpoids qui cherche un conseil diététique en rapport avec ses habitudes alimentaires. Une cure détox ou un régime protéiné implique par exemple de suivre des règles diététiques strictes et une bonne hygiène de vie :(2) 

  • En premier lieu, vous lui apporterez des informations nutritionnelles sur les risques liés à une prise de poids.
  • Ensuite, vous devrez déterminer les besoins nutritionnels du patient en fonction de son profil (taille, poids, sexe, activité physique….).
  • Enfin, vous devez aussi connaître le protocole minceur du régime concerné avec ses différentes phases….
Conseil diététique en pharmacie

Conseiller des produits pour encadrer l’alimentation des patients

Action n°2 : organiser des temps forts et/ou des entretiens

Quelques kilos en trop veulent parfois dire diabète de type 2, apnée du sommeil, hypertension… De par sa formation, le pharmacien est bien placé pour délivrer des conseils nutrition à condition de bien cerner les problématiques spécifiques. Afin d’assurer un conseil de qualité vous pourriez mettre à la disposition de vos patients des services à forte valeur ajoutée :

  • Inviter une diététicienne en pharmacie pour répondre à leurs questions concernant l’alimentation(3) ;
  • Organiser des entretiens associés à un suivi personnalisé du référent-conseil diététique.
rayon diététique en pharmacie

Proposer la dégustation d’une infusion dans un espace dédié.

Action n°3 : renforcer vos compétences en diététique

Trop souvent, les patients se plaignent de conseils inappropriés ou insuffisants par manque de personnel qualifié. Nous insistons sur la nécessité de se former pour répondre à cette demande croissante, d’autant plus que les connaissances en matière de compléments alimentaires sont en perpétuelle évolution.

« Nous pensons que la diététique, les médecines alternatives et la nutrition peuvent faire partie de l’arsenal thérapeutique du pharmacien. » souligne Lucien Bennatan, Président de Team Pharma.

Depuis dix ans, des diététiciennes sont missionnées par Team Pharma pour intervenir auprès de 260 officines partenaires. Profitez de leurs conseils avisés : en moyenne, « une diététicienne mène entre 8 à 12 consultations confidentielles de 45 minutes par jour avec les patients. C’est un moyen efficace de gagner en compétence et mieux accompagner vos patients chroniques dans ce domaine »(4).

La diététique en pharmacie

Le conseil nutrition peut compléter votre arsenal thérapeutique

Comment booster votre rayon diététique et répondre aux besoins des patients

Pour développer le trafic vers votre rayon diététique en pharmacie, vous devez le promouvoir et activer l’intégralité des points de contact afin de faire connaître votre savoir-faire en la matière et donnez envie de faire appel à vos services.

Action n°4 : exploiter votre vitrine comme outil d’avant-vente

D’entrée de jeu, la vitrine est un support de communication essentiel. Trop souvent négligée, la vitrine reste pourtant un puissant levier d’activité pour votre pharmacie. « Comment trouver une pharmacie spécialisée en diététique à proximité ? » est une recherche très fréquente sur Google. En trois points, voici la combinaison gagnante que vous pourriez mettre en œuvre pour stimuler vos ventes :

  • Optez pour un habillage de vitrine personnalisé : il permet de créer un impact visuel fort – visible dès le premier coup d’œil – et de mettre en avant votre démarche de conseil ;
  • Utilisez l’affichage dynamique en pharmacie (en vitrine et/ou à l’intérieur): c’est le media le plus efficace pour doper le trafic naturel et capter de nouveaux clients.
  • Créez une fiche de votre pharmacie sur Google My Business vous permettra d’augmenter votre visibilité grâce aux informations renseignées.
Post facebook pharmacie du forez

Vitrine et conseils diététiques mis en avant sur Facebook. Pharmacie du Forez.

Action n°5 : adopter une segmentation par usage réveille le rayon

Gardons à l’esprit que le patient-consommateur a de plus en plus besoin de conseils écrits. Au-delà de son apparence (style/mobilié/éclairage), le rayon diététique doit donc être pédagogique pour inspirer confiance. Une signalisation astucieuse permet de l’orienter vers les produits adaptés à son besoin. On doit pouvoir lire facilement les étiquettes.

En jargon marketing, on incite à « segmenter le rayon » grâce à une organisation pertinente : la plus logique étant associé aux besoins physiologiques adressés. Plutôt que de miser uniquement sur l’attrait de l’emballage ou de la marque, chaque « case » du rayon balise un certain nombre de «réponses-produits». L’atout de cette approche : chacun de ces segments correspond à des questions simples que se pose le patient-consommateur : digestion-détox, minceur-drainage, tonus-vitalité, défense immunitaire…

Comment se repérer au rayon-diététique parmi les marques ?

Aller plus loin

Idéalement, vous pourriez prévoir d’associer des fiches pédagogiques qui expliquent la nature des actifs principaux (plantes, minéraux), ou détaillent la présentation d’une marque. Dans ce domaine, l’usage d’une tablette tactile peut améliorer l’expérience client.

Action n°6 : renforcer l’animation du rayon diététique dope les ventes

Inviter une diététicienne régulièrement (au moins une fois par semaine) vous démarquera de vos concurrents. Bénéfices à la clé : c’est une façon d’apporter un conseil individualisé, compétence et réassurance auprès de vos clients potentiels. De plus, cela contribuera à augmenter le panier d’achat moyen, estimé à de +50 % à +100 % du chiffre d’affaires.(5)

Animer le rayon passe aussi par l’amélioration de la mise en avant de vos produits, soit par les offres promotionnelles, soit par les présentations saisonnières, à relayer en vitrine pour vous adapter aux saisons et donc aux besoins du moment. C’est une façon classique mais efficace d’attirer l’attention de la clientèle.

Post pharmacie de la licorne
Mise en avant produits diététiques en pharmacie

Mise en avant produits, relayée sur Facebook. Pharmacie de la Licorne.

Action n°7 : référencer les marques innovantes suscite la curiosité

Comment choisir au mieux les marques à référencer ? Tout est question de dosage. S’il faut commencer par intégrer un choix restreint, privilégiez les marques à forte notoriété – une ou deux marques référentes ou historiques – tout en laissant leur chance à celles qui font le « buzz », dont la performance sera à analyser sur une période courte de vente d’environ 3 mois.

La croissance du secteur a ouvert l’appétit de multiples jeunes pousses native d’Internet, plus ou moins qualitatives. Les Miraculeux, Epycure ou Cuure… Toutes cherchent à dépoussiérer le marché pour attirer une nouvelle cible, plus jeune, d’où le succès des gummies. «Sommeil», «beauté», «énergie» retrouvée, ces petites gommes miraculeuses assurent de contenir les mêmes actifs que les gélules traditionnelles.(6)

Les miraculeux

Les miraculeux : un concept révolutionnaire. Made in France, vegan et naturel.

Pour garder une longueur d’avance (et vous aider à vous y retrouver), Darwin-nutrition, media spécialisé en alimentation, éditeur du podcast Révolutions alimentaires, a élaboré en 2022 un comparatif des marques de compléments alimentaires selon une liste de critères judicieux : la transparence de la marque, l’origine des matières premières et leur fabrication française, la pureté des produits, l’expertise de la marque, son potentiel d’innovation…