Digitaliser votre officine, Gérer au quotidien, Mieux Communiquer

Comment inciter vos clients à se faire vacciner en pharmacie ?

Vaccination en pharmacie : pensez à tenir vos patients informés. On estime que les pharmacies françaises pourraient vacciner 1 million de personnes par semaine cet hiver. Vous serez encore sur la brèche. Il faudra jongler entre vos différentes missions et, pour nombreux d’entre vous, vacciner les patients.

18 500 officines volontaires dans l’hexagone : depuis le 5 mars 2021 les pharmaciens d’officine, déjà habilités à la vaccination, sont autorisés à vacciner contre la Covid-19. Le 15 décembre, la dose de rappel est intégrée au passe sanitaire pour les 65 ans et plus qui ont fait leur dernière injection il y a plus de 7 mois. En parallèle, la campagne de vaccination contre la grippe 2021 a démarrée le 26 octobre. 18 millions de Français prioritaires sont appelés à se faire vacciner.

75% des Français plébiscitent la vaccination en pharmacie

Dans le contexte de la crise sanitaire, les Français ont le réflexe Doctolib facile pour aller se faire vacciner alors que les pharmacies n’y sont pas référencées. A ce propos, la plupart des Français ne savent même pas si leur pharmacien vaccine ou pas ! D’après un sondage Harris interactive, 75% d’entre eux y sont favorables (vaccins obligatoires)1. Au-delà de la rémunération, vous avez tout à gagner à déployer la vaccination en pharmacie. 

Un service à rendre en officine à vos patients fidèles ou pas

Se faire vacciner chez son pharmacien, c’est un gain de temps ! C’est important pour la clientèle pressée, notamment les moins de 35 ans, soucieuse de gagner du temps2. Seulement 15 à 20 minutes suffisent : le temps de prise en charge nécessaire pour le bon déroulement du vaccin : questionnaire patient, carte vitale, vaccination, enregistrement et génération du formulaire.

Ce rendez-vous est occasion de créer des liens avec vos patients

De toute évidence, si un patient vient vous voir pour se faire vacciner, c’est une preuve de confiance ! Soyez au rendez-vous. Pour les patients qui apprécient le contact ou les conseils personnalisés, la vaccination en pharmacie est l’occasion de montrer votre engagement. En effet, elle renforce vos liens avec le patient : prenez de ses nouvelles, renseignez-vous sur son état de santé…  Osez poser des questions sur son quotidien : travail, loisirs, projets de vie…

Les entretiens pharmaceutiques
La visite d'un patient est une marque de confiance.

La vaccination : un acte de santé public essentiel et rémunéré

De surcroît, la vaccination, acte médical nécessaire à la bonne santé des patients, entre dans vos prérogatives. Il se justifie à la fois dans les déserts médicaux et dans les zones urbaines saturées. La rémunération est fixée à 7,90 euros (8,20 euros dans les Drom)3. En pratique, cela comprend : la délivrance de la dose, le questionnaire du patient pour vérifier son éligibilité à la vaccination et l’injection du vaccin.

« Il y a plus de 18 500 officines en France habilitées, formées, et volontaires pour vacciner contre la Covid-19. Elles peuvent indiquer qu’elles pratiquent cet acte sur leur devanture ou dans le point de vente. » souligne la Présidente de l’Ordre des Pharmaciens.

Comment mieux communiquer pour vous différencier ?

Proposer des services de santé en plus tels que la vaccination, les tests, les dépistages, ce sont autant d’atouts qui méritent d’être mis en avant dans votre pharmacie, pour capter l’attention, fidéliser vos clients et réussir à vous démarquer de vos voisins. 

Comment réaliser une communication efficace ? De quelle manière indiquer clairement les services proposés en vitrine et dans votre officine ? Appuyez-vous sur des experts en communication capables de vous aiguiller. Objectif : choisir les outils adaptés à votre pharmacie (vitrophanie, affiches, totem, chevalets, habillages de porte) ainsi qu’un écran d’affichage dynamique.